Cinq nouveaux dons pour prévenir les risques d’inondation au Cap Haïtien et appuyer la reconstruction après Matthew


  

Le ministre de l’Économie et des Finances, Jude Alix Patrick Salomon a signé cinq nouveaux accords de dons de la Banque mondiale à la République d’Haïti pour un montant total de plus de 150 millions de dollars visant à améliorer les conditions de vie des habitants du Cap Haïtien et des communautés affectées par l’ouragan Matthew dans les départements du Sud.
« Ces financements permettront de renforcer de façon durable la résilience du pays face aux chocs climatiques et à appuyer les efforts de reconstruction après l’ouragan Matthew », a déclaré Raju Singh, Directeur des opérations de la Banque mondiale par intérim. « La Banque mondiale est engagée aux côtés de la population haïtienne pour mieux faire face aux catastrophes naturelles ».
Les cinq accords signés concernent :

Un financement de près de 55 millions de dollars pour un projet de développement municipal et de résilience urbaine au Cap Haïtien afin d’améliorer les services municipaux et de réduire les risques d’inondation à court et à moyen terme. Ce projet est financé par l’Association internationale de développement (IDA) pour un montant de 48 millions de dollars et un don du Fonds d’Investissement Climatiques (CIF) pour un montant de 7 millions de dollars;

Quatre financements additionnels d’un montant total de 100 million de dollars mobilisés par le mécanisme de riposte aux crises de l’Association internationale pour le développement (IDA) afin de soutenir la reconstruction après le passage dévastateur de l’ouragan Matthew. Ces financements additionnels visent à : remettre en état des routes et des ponts dans le sud d’Haïti et renforcer les capacités d’intervention de la protection civile en cas de catastrophe ; restaurer l’offre et la qualité des services de santé et amplifier les efforts de lutte contre le choléra ; assurer la fiabilité et la résilience de l’alimentation en eau ; et soutenir la production agricole par le biais de subventions et de travail contre rémunération dans les zones du pays les plus affectées par l’ouragan.
L’action de la Banque mondiale en Haïti
Le Groupe de la Banque mondiale accompagne les efforts déployés par le Gouvernement haïtien pour réduire la vulnérabilité du pays aux catastrophes naturelles, reconstruire les infrastructures indispensables, développer le capital humain, promouvoir une croissance décentralisée et inclusive et renforcer la gouvernance. Assurer une assistance technique et financière continue dans des domaines clés comme la prestation de services et l’investissement pour la croissance revêt une importance capitale pour la reconstruction et le développement à long terme du pays. Le portefeuille actuel de la Banque mondiale en Haïti s’élève à 869 millions de dollars (dont 786.20 millions de dollars financés par l’IDA) sous forme de projets d’investissement.

 

Envoyer cette page

 

REGARDEZ LES NOUVELLES D´HAITI
SUR TELE SUPERSTAR

Click here

1 | 2 | 3 | ...>