Anabela Abreu, nouvelle directrice pays de la Banque mondiale en Haïti


  

Anabela Abreu est la nouvelle directrice pays de la Banque mondiale en Haïti. Abreu, d’origine portugaise et médecin de formation, possède plus de 20 ans d'expérience dans le domaine du développement et de la santé publique dans plus de 15 pays d'Amérique latine, d’Europe, d’Afrique et d’Asie. Elle prend ses fonctions aujourd'hui.
« Les priorités d'Anabela seront de continuer à mettre en œuvre le programme de la Banque mondiale en Haïti afin de soutenir les efforts du pays pour réduire la pauvreté, promouvoir des opportunités pour tous, générer des emplois. Elle est également chargée de coordonner les efforts de la Banque avec ceux de la communauté internationale en appui au pays », a déclaré Jorge Familiar, Vice-Président de la Banque mondiale pour l’Amérique Latine et les Caraïbes.
Représentante de la Banque mondiale au Panama jusqu’à récemment, Anabela Abreu a également représenté l’institution en Bosnie-Herzégovine et au Guatemala ; et dirigé le portefeuille Santé de la Banque en Asie du Sud en tant que Directrice Sectorielle, après avoir travaillé en tant que spécialiste principale en santé publique en Amérique latine et dans les Caraïbes.

Avant de rejoindre la Banque mondiale en 1997, Anabela Abreu était Professeur adjoint à l'Université de Lisbonne et Directrice adjointe de l'Institut d'hygiène et de médecine tropicale de Lisbonne. Elle a consulté pour plusieurs organisations internationales et a travaillé comme médecin à Lisbonne. Mme Abreu détient un doctorat en administration de la santé de l'Université de Pittsburgh, une maitrise de santé publique et médecine tropicale, et un diplôme de médecine de l'Université de Lisbonne.

Le Groupe de la Banque mondiale (GBM) en Haïti compte 14 projets actifs, avec des engagements de 869 millions de dollars américains (en septembre 2017), financés par l’Association Internationale pour le Développement (IDA) et par différents fonds fiduciaires. En partenariat avec la République d’Haïti, le GBM soutient les efforts du gouvernement pour réduire la pauvreté, réduire la vulnérabilité du pays aux catastrophes naturelles, reconstruire certaines infrastructures critiques, renforcer le capital humain, promouvoir une croissance décentralisée et inclusive et renforcer la gouvernance.

 

Envoyer cette page

 

REGARDEZ LES NOUVELLES D´HAITI
SUR TELE SUPERSTAR

Click here

1 | 2 | 3 | ...>