1000 jeunes découvrent les opportunités du secteur BPO


  

Port-au-Prince, le 29 novembre : Le Centre de Facilitation des Investissements (CFI) a organisé le premier forum BPO AYITI SMART TALENT, le 29 novembre 2017 au Karibe Convention Center.
Au cours de cette journée, 1000 jeunes de tout le pays, ont pu découvrir les différents aspects de secteur très porteur d’emploi qu’est celui de l’Externalisation des Processus d’Affaires ou BPO –Business Process Outsourcing.

Tout savoir sur le BPO. Présentations par des spécialistes internationaux des acteurs locaux du secteur pour mettre en évidence les opportunité du BPO et les compétences requises pour postuler dans ce type de carrières, ateliers pratiques pour présenter son CV, formuler un « pitch » ou encore pour se préparer à un entretien, stands d’exposition de compagnies haïtiennes engagées dans le secteur du Business Process Outsourcing (BPO) ou Externalisation des Processus d’Affaires : c’est la première fois qu’un événement d’envergure nationale expose ainsi des jeunes à ce secteur prometteur. « Cette journée a été réalisée pour les jeunes professionnels et universitaires dans le but de les informer sur les potentialités de ce secteur mais aussi pour leur permettre de découvrir les différents acteurs de cet ecosystème et les exigences pour intégrer le marché de l’emploi qui y est associé », expliquait la directrice générale du CFI dans son discours d’introduction. « Un agenda très intéressant a été élaboré comprenant des interventions d’experts et d’entrepreneurs dans le but d’édifier les jeunes » a-t-elle précisé.

Un secteur d’avenir pour les jeunes. Organisé par le CFI, organisme autonome opérant sous la tutelle du ministère du Commerce et de l’Industrie, avec le support de la Banque interaméricaine de développement et la collaboration de l’Association Haïtienne pour le Développement des Technologies de l’Information et de la Communication (ATHIC), de Avasant et de Banj, ce forum avait pour objectif de faire se rencontrer les acteurs du secteur et de présenter les critères et compétences requis pour décrocher un emploi, mais également d’offrir des conférences et ateliers permettant de mieux préparer les jeunes à l’embauche. « Ce secteur offre la perspective de près de 10.000 emplois directs et 2 ou 3 fois plus d’emplois indirects. Cela représente non seulement une promesse d’avenir pour les jeunes mais aussi la création de richesse durable. » explique Tessa Jacques, directrice du CFI.

1000 jeunes de tout le pays. Pour permettre à un millier de jeunes de tout le pays de participer, des équipes de BANJ se sont rendues dans plusieurs villes du pays pour enregistrer sur leurs listes des jeunes diplômés et étudiants présentant les connaissances requises, en termes de langues ou d’informatique. Un tiers de ces jeunes ont été acheminés la veille du forum depuis leurs villes de provinces par autobus et pris en charge toute la journée du 29 novembre.

A l’issue de ce forum a été lancée la plateforme HAITI DIGITAL SERVICES, une plateforme qui permettra aux investisseurs, aux employeurs et aux postulants de se rencontrer. La directrice générale du CFI, Mme Tessa Jacques et M. Koldo Echebarria, le représentant de la Banque inter-américaine de développement (BID) partenaire du Forum, ont laissé à Wilbens Siguineau, Directeur des Etudes du CFI, le soin de présenter cette plateforme digitale qui servira de point de rencontre entre les offres et les demandes du marché.

Cette plate-forme en ligne fournit les informations dont les investisseurs peuvent avoir besoin pour leurs décisions d’affaires sur le secteur du Business Process Outsourcing (BPO) ou Externalisation des Services d’Entreprise. Elle facilite aussi le recrutement des ressources humaines qualifiées pour le secteur, à travers une base de données alimentée par les compétences locales qui s’enregistrent directement cet outil digital.
« Le travail ne s’arrête pas à cet événement. Nous devons continuer à promouvoir Haïti comme une destination d’externalisation idéale, tout en tirant partie de sa force en tant que destination multilingue. Nous voulons continuer à accompagner les investisseurs afin de rentre le secteur le plus rentable possible. Aux jeunes, nous volons offrir beaucoup plus d’opportunités », a déclaré le représentant de la Banque interaméricaine de développement, Koldo Echebarria.

A l’occasion de ce lancement, le CFI a invité une douzaine de spécialistes et investisseurs potentiels en Haïti afin de leur présenter les opportunités qu’offre le pays dans ce domaine. Ce projet a été mis en œuvre par le CFI, avec le support de la BID, et l’expertise de Avasant, une compagnie internationale spécialisée dans le BPO. « C’est une occasion de plus de prouver encore une fois ce que nous, au CFI, présentons comme l’un des arguments les plus fort pour investir dans ce pays : votre dynamisme », a lancé Tessa Jacques en guise de conclusion au millier de jeunes réunis au Karibe.

 

Envoyer cette page

 

REGARDEZ LES NOUVELLES D´HAITI
SUR TELE SUPERSTAR

Click here

1 | 2 | 3 | ...>